La traduction automatique

La traduction, c’est un métier, par conséquent on ne peut pas laisser cette tâche à une simple machine de traduction automatique. Parfois, certaines entreprises semblent être sous le coup d’énormes restrictions budgétaires qui les empêchent de faire appel à des traducteurs compétents. Pour on ne sait trop quelle raison, elles choisissent tout de même de traduire certains de leurs documents, et ça peut donner des choses assez divertissantes, comme en témoignent les extraits suivants (cliquez pour agrandir l’image) :

sport pal

machine

on the rocks

Et en fait, je n’ai rien d’autre à ajouter.

Publicités

Une réflexion sur “La traduction automatique

  1. Les traducteurs automatiques sont à peu près aussi inefficaces que les correcteurs d’orthographe. Une véritable catastrophe. Il est clair qu’être traducteur est un vrai métier. Et c’est encore plus flagrant pour la littérature, pour laquelle il faut une excellente connaissance des cultures des deux langues pour ne pas tomber « à côté ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s