[TRAD] Critique du food truck The Moral Omnivore

Aujourd’hui, je partage avec vous la traduction d’une critique qui devrait intéresser les foodies. Il s’agit de celle d’un food truck : The Moral Omnivore. Les food trucks, ce sont ces camions qui se déplacent dans les rues des grandes villes américaines, et vendent de la nourriture à emporter (ou street food). Dans ma traduction, j’ai fait le choix de conserver tous ces termes bien américains car ils n’ont pas vraiment d’équivalent bien intégrés dans notre société européenne.

Et pour retrouver cette critique en VO, direction le blog Reviews on Wheels, sur lequel vous trouverez beaucoup d’autres infos sur la street food à Minneapolis et à St Paul.


The Moral Omnivore

http://www.themoralomnivore.com

truck Moral Omnivore 2

Emplacement : Minneapolis

Ouvert au tout début de la saison 2013, le Moral Omnivore (abrégé MO, comme dans Modus Operandi… je n’invente rien, ils l’appellent comme ça eux-mêmes) se démarque immédiatement par sa taille, sa gamme de couleurs vertes très contemporaines et son motif d’arbre, qui donnent aussi le ton quant au thème du camion. Tenu par Ross qui est aussi responsable d’un restaurant, et Linnea, tous deux diplômés en philosophie, le MO a un but pur et simple : sa mission est axée sur le développement durable, le bio, et l’éthique (ce qui n’a rien d’étonnant à la vue de ce nom qui n’est pas sans rappeler un des romans de Michael Pollan).

Quand on regarde le menu, on pourrait croire qu’on veut nous forcer à avaler du végétarien ou n’importe quel autre type de nourriture saine. En réalité, ces choix culinaires plutôt sains sont seulement un effet secondaire bénéfique dû à leur véritable cause. Le menu suit plusieurs points clés, en commençant par leurs fameux mini-burgers : le BLT (bacon / laitue / tomate frite), et celui à la betterave, faits avec des pains normaux ou sans gluten. Viennent ensuite des salades, et quelques plats qui varient tout en restant dans l’optique de la street food. Lors de ma visite, ils proposaient un burger Wellington qui avait l’air délicieux, et de temps en temps ils font des tacos aux lentilles et au curry servis dans des gaufres ! Ça me fait vraiment trop envie !

À côté de ça, ils offrent aussi des frites faites à partir de champignons Portobellos qui sont recouverts de pâte (je crois qu’elle est sans gluten, ou bio, enfin bonne en tout cas), puis ils sont frits et assaisonnés au curry. Ils font aussi des cookies eux-mêmes selon une recette bio. Je n’en ai pas pris quand j’y suis allé, mais ils avaient l’air bon. Et enfin pour les boissons, on retrouve des sodas du Minnesota.

Moral Omnivore

En plus des menus proposés, le MO participe régulièrement à des collectes de nourriture et autres œuvres de bienfaisance. Ils organisent chaque semaine une journée spéciale « Mangez avec le coeur » (« Eat Your Heart Out »), durant laquelle 5% des bénéfices effectués sont donnés à une association caritative du Minnesota. Alors n’ayez pas peur de vous goinfrer si vous y allez ce jour-là.

Je n’ai pas fini de parler de tout ce qu’ils font. Non seulement le MO offre un choix varié de nourriture éthique et délicieuse, mais on y vend aussi des services à couverts en bambou, des tableaux noirs carrelés faits main (enfin je crois… peut-être qu’ils décorent juste), et j’imagine qu’ils vont vendre d’autres objets inspirés du développement durable par la suite.

Je pourrais continuer à en parler, mais je commence à avoir faim et à remettre en question mes choix de vie, alors c’est parti pour la note sur la nourriture, pour qu’on en finisse et que je puisse manger.

La nourriture : 9,5/10

On a de la chance, car à l’instar du Tiki Tim’s, le MO propose une formule qui réunit plusieurs de leurs succès. C’est ainsi que j’ai pu goûter les deux mini-burgers : le betterave et le BLT. J’aurais quand même voulu prendre plus que ça, car beaucoup de leurs plats semblaient intéressants et appétissants.

burgers Moral Omnivore

Chaque mini-burger est servi dans un petit emballage protecteur que l’on peut porter à la main, et le pain est idéal pour manger ces petits sandwichs (et bien grillé). Les garnitures correspondent totalement à ce que j’attendais. J’étais surpris de voir que les tomates frites étaient en faites des tomates rouges, et pas des vertes, qui sont généralement celles utilisées pour cuisiner. Mais j’ai trouvé le goût très bon, et il restait assez proche de celui d’un BLT traditionnel, tout en se mangeant facilement sans finir en morceaux. Le bacon devait être spécial, je jurerais qu’il était meilleur que d’autres ; et comme leur devise est « Du bacon jusqu’à la betterave », ça aurait été bizarre qu’il ne soit pas génial.

Cependant, mon burger préféré a été celui à la betterave, pour une raison simple : la texture. Quand on fait cuire des betteraves (et surtout quand elles sont tranchées comme ici), en général, soit elles ne sont pas assez cuites et donc encore fermes, soit elles sont bien cuites mais molles (mais ça reste délicieux). Malgré sa cuisson complète, cette tranche de betterave avait une texture qui m’a d’abord laissé croire qu’elle n’était pas assez cuite. Mais en mordant dedans, on se rend compte qu’elle est parfaitement « al dente », ce qui lui donne encore plus des faux airs de viande. Le gruyère fumé ajoutait une petite touche sympa par-dessus. De même pour les différentes sauces à la moutarde, le coleslaw, et tout ce qui a été utilisé dans ces deux burgers, et qui était très bien réalisé.

beet slider Moral Omnivore

Les salades avaient l’air assez bonnes, un effort a été fait pour leur préparation, avec en base de bons légumes-racines rôtis. Quant au burger, je ne sais pas ce qu’ils veulent dire par « oignons caramélises au bison », mais j’ai bien l’intention de le découvrir… le burger que j’ai vu passer avait l’air d’être l’incarnation juteuse du Bien.

Je ne suis pas totalement confiant pour les champignons frits, parce qu’avec leur plus haute teneur en eau, les faire frire peut s’avérer délicat. Mais en me basant sur le niveau de leurs mini-burgers aux légumes et une photo que j’ai vue sur Thrillist, j’ai peu ou même aucun doute sur leur réussite.

La tenue : 9/10

Leur garniture donne l’impression de déborder de partout, mais ces mini-burgers tiennent étonnamment bien en place. En fait, mis à part les burgers bien garnis, la plupart des plats semblent faciles à manger d’une façon ou d’une autre. Il faut utiliser les deux mains, mais ce n’est pas vraiment un problème. La véritable star ici, c’est la salade. Elle est servie dans un petit bol en plastique, les morceaux sont petits, c’est quasiment parfait pour un plat à emporter.

salade Moral Omnivore

Le prix : 10/10

Entre 6 et 8 $ pour les plats, avec une formule à 7 $, et la salade supplémentaire ne coûte que 3 $. La quantité de salade et de légumes bien préparés et coupés en petits morceaux équivaut à celle d’un gros poing, ce qui en fait l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans le secteur des food trucks. Un cookie coûte 1,50 $, et une barquette de frites 4 $.

La rapidité : 8/10

Vitesse normale, on n’attend pas sans raison. Les salades sont préparées à l’avance, on peut en profiter immédiatement.

L’identité : 10/10

On ne peut absolument pas se tromper sur la mission de ce food truck, même si c’est la première fois qu’on y mange. Elle est clairement établie sur le camion en lui-même, elle se poursuit jusque dans le menu, et se retrouve à quelques autres endroits, juste au cas où. Quand on s’y rend, on fait vraiment une expérience pleine d’authenticité.

Je tiens aussi à dire que Sassy Spoon aurait des choses à apprendre du MO. Presque tous (non, vraiment tous) les plats qu’ils proposent respectent le style « nourriture saine » de Sassy, à la différence qu’ils ont réussi à les transformer en véritable street food à un prix raisonnable et logique. Et finalement, ils font ça simplement, sans gros effort, tout en restant fidèles à ce qu’ils sont. Encore une fois, ils prouvent que j’ai raison lorsque je dis que ça n’est pas difficile et que ça peut mener à de bons résultats.

Je suis très fier et bluffé par ce camion qui est prometteur, et je leur souhaite bonne chance pour la suite.

Service : +1

Ils sont joyeux, prêts à discuter, et très conciliants (au début j’ai cru que leurs burgers n’avaient pas de pains quand j’en ai vu un, mais en fait c’était simplement sur demande d’un client, ahah). Ils sont vraiment chaleureux, et communiquent leur chaleur aux clients (d’où le point supplémentaire).

Total : 47,5/50

SAMSUNG

Mes derniers commentaires

Rien de négatif, c’est un bon camion pour foodies ou pour ceux qui découvrent la culture Food Trucks. Honnêtement, si vous cherchez une salade à emporter pour votre pause déjeuner, c’est l’endroit idéal. Ils les font bien, la portion correspond à un repas du midi, et tout ça à très bon prix (c’est peut-être même mieux que la plupart des salades qu’on peut nous servir dans la rue… ou dans les restaurants).

Si vous vous y rendez, ma suggestion est toute simple : prenez la formule mini-burgers Betterave et BLT. Elle ira très bien aux gens qui, comme moi, ne vont pas souvent au même endroit, car elle permet de tester plus d’un plat pour le même prix. En plus, ces mini-burgers sont délicieux et valent le coup. L’autre choix que je suggère, c’est le taco fait avec une gaufre s’il est à la carte au moment où vous y allez. C’est plutôt marrant et intéressant, de quoi attirer plus d’un foodie.

Au final, si vous commencez à vous intéresser à votre empreinte carbone et que vous cherchez des endroits où la réduire, le Moral Omnivore est certainement un endroit à considérer.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s